TOPMENU28

Author Archive | Renée Elkhaim-Bollinger

Festins cannibales

“Il était une fois un homme qui mangeait les doigts des dames ; pas ceux des demoiselles.” Carlos Drummond de Andrade, Le Gérant. “Certaines ménagères trop cuites perdent leur saveur et sont incommodes à manger ; surveillez la cuisson, elles doivent juste être un peu molles au toucher.” Roland Topor, La Cuisine cannibale. Manger la ménagère, voilà […]

Pique-niques et déjeuners sur l’herbe

Pas d’ordre, pas de façons, pas de contraintes, et bien autre chose qu’une politesse convenue. La liberté en quelque sorte, la liberté d’un repas en pleine nature qu’on n’appelle pas encore pique-nique. Liberté, familiarité, spontanéité, quels mots d’ordre pour un siècle où les élites pratiquent le repas en plein air comme un délassement confortable, une […]

Bakou, Azerbaïdjan : le goût des autres

Octobre, c’est le temps des grenades, à Bakou, au bord de la mer Caspienne. Le vent de la Caspienne, vous rafraîchit, vous enveloppe et vous grise un peu. Les grenades sont partout : dans les petits jardins modestes, hors la ville, au-dessus de nos têtes, balancées, depuis les tonnelles ; au marché, ouvertes et saignantes ou en […]

Confitures, l’attente du frisson

Les confitures sont des conserves, avec du sucre. Mais on peut confire dans la saumure, le sel, le vinaigre, le miel, la graisse, le soleil. Oui, le soleil, qui fait cuire, et sécher sur les toits anatoliens, les oreillons d’abricot, lueurs fauves dans l’ardeur de l’été. Et en maints endroits, on met les cerises dans […]

De Bouche à Oreille

Gavée “ Je m’appelle Meriem. Je suis née en Mauritanie. A Tichit, dans l’Est. Une des plus grandes villes de Mauritanie, le rendez-vous des caravanes. Enfin, je suis née, aux environs, dans le désert.” Meriem, 45 ans, choisit scrupuleusement ses mots. La voix est souriante, la parole mesurée. Seul le son “R” de désert garde […]

Cerner la noix

Quand les brouillards blanchâtres drapent les branches des noyers au lever du jour, on dit que les sorcières sont venues y accrocher leurs culottes, pour se rendre à l’orgie du Grand Bouc.” Dictionnaire des superstitions. Nous sommes dans le Trentin, à Madonna di Campiglio, en Italie. Les sorcières et les démons fréquentent les noyers. Est-ce […]

Dégoûts “Une incertitude gastronomique et gélatineuse”

Ces mots sont de Salvador Dali. J’ignore, si, dans leur contexte, ils désignaient le dégoût. Mais pour moi, ils l’expriment. Ils nous font évoluer, tanguer, dans cette vague mollesse de l’écœurement. Pourquoi le dégoût serait-il gélatineux ? Salvador Dali fait une utilisation fréquente de termes culinaires, dans Le Journal d’un Génie et aussi dans les Cocus […]

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes