TOPMENU28

Une chaire Unesco sur les patrimoines alimentaires

L’université François-Rabelais de Tours vient d’obtenir une chaire Unesco sur le thème “Sauvegarde et Valorisation des patrimoines culturels alimentaires”. Une chaire Unesco a pour objectif la mise en commun et le transfert des connaissances, dans une optique de développement des relations Nord/ Sud. Elle comprend des activités de formation, de recherche et d’échanges universitaires et elle constitue une structure d’animation scientifique internationale. Il existe 700 chaires dans le monde dont 23 en France.

Une telle chaire place l’université de Tours à la tête d’un réseau international d’organismes de recherche et de scientifiques. En effet, l’université fédérale du Paraná (Brésil), l’université Ibn Tofaïl de Kénitra (Maroc), l’université Abdou Moumouni de Niamey (Niger), l’université américaine de Beyrouth (Liban), l’Institut Français de Pondichéry (Inde) et la Chinese University de Hong Kong ( RPC) auront travaillé aux côtés de l’université François-Rabelais pour mener à bien ce projet. La chaire tourangelle a, par ailleurs, la particularité d’être fédérée avec la chaire Unesco “Alimentations du monde” de SupAgro Montpellier.

Cette chaire, axée sur les sciences humaines relatives à l’alimentation, fait sens, au vu des efforts engagés par l’université François-Rabelais pour faire de l’alimentation un de ses pôles d’excellence. Elle a trouvé un allié de taille avec la création, en 2002, de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation qui tend à promouvoir la recherche en sciences humaines et sa diffusion. Grâce à la collaboration entre l’université François-Rabelais et l’IEHCA, un master européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (en partenariat avec les universités de Bologne et Barcelone et aujourd’hui avec, également, les deux universités de Bruxelles) a vu le jour en 2005. Associées à l’IEHCA, les Presses Universitaires François-Rabelais et les Presses Universitaires de Rennes ont monté une collection commune, intitulée “Tables des Hommes”. En 2008, une trentaine enseignants-chercheurs, des six UFR et de l’IUT, travaillant sur l’alimentation se sont regroupés au sein d’un Plan Pluri-Formations Alimentation. Ils enseignent dans onze formations, recherche et professionnelles, du DUT au doctorat, toutes axées sur l’alimentation. Cette chaire Unesco est donc le résultat d’un processus engagé depuis plusieurs années par l’université tourangelle. Cette réussite s’intègre d’ailleurs dans le plan de gestion associé à l’inscription du “repas gastronomique des Français” au patrimoine de l’humanité : ce plan de gestion plaçait l’université François-Rabelais comme centre de recherches sur ces thématiques.

La chaire a pour objectifs de promouvoir et de permettre une meilleure connaissance des patrimoines alimentaires mais aussi de les identifier et de participer à leur inventorisation. Cela passe par un certain nombre d’actions : organisation annuelle d’un colloque international, mise en place de mobilités enseignantes et étudiantes, promotion de la recherche, soutien aux initiatives d’inventaires des patrimoines alimentaires, etc.

La chaire confère à l’université François-Rabelais une envergure internationale dans le domaine des sciences humaines relative à l’alimentation. C’est donc, pour l’université tourangelle et ses partenaires, le début d’une aventure extraordinaire.


Cet article est extrait du Cahier de la gastronomie n° 7, à retrouver sur la boutique Menu Fretin !

 

 

 

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes