TOPMENU28

Lire pour se nourrir ou se nourrir pour lire ?

Ce sixième numéro des Cahiers de la Gastronomie propose un dossier consacré au livre. Ce mois de mars est en effet un mois chargé pour les amateurs de bonnes feuilles avec la deuxième édition du Festival du Livre de Cuisine, au 104 à Paris, du 3 au 6 mars ainsi que le Salon du Livre de Paris à la Porte de Versailles du 18 au 21 mars. Toute l’équipe des Cahiers de la Gastronomie et de Menu Fretin vous y accueilleront avec joie sur son stand.

D’ici là, vous découvrirez l’étonnant parcours de Raymond Oliver, le talent d’Alain Chapel ou le goût des autres à Bakou.

Vous découvrirez également ce que le haricot de mouton doit aux Allemands et à Alexandre Dumas et ce que ce dernier écrivait sur le brochet.

Notre dossier est donc consacré au livre et pose la question de ce que serait la cuisine sans lui. Un peu réducteur direz-vous, et vous aurez sans doute raison ! Mais que voulez-vous, lorsque l’on dirige une maison d’édition consacrée à la gastronomie, l’esprit est un peu formaté.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne lecture, de livres, de revues ou de menus…

Laurent Seminel
directeur de la rédaction


Cet article est extrait du Cahier de la gastronomie n° 6, à retrouver sur la boutique Menu Fretin !

 

 

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes