TOPMENU28

La gastronomie au cœur de l’esprit français

Définir l’identité des Français relève de la quadrature du cercle et, de manière étrange, réveille chez eux les démons de la discorde. Il est pourtant une facette ancienne de leur culture dont ils sont fiers et qui les rassemble : la gastronomie. Qu’ils soient citadins ou ruraux, du nord, du sud ou de l’Outre-mer, qu’ils soient riches ou pauvres, le bon repas rapproche les générations, transcende les clivages religieux, politiques et ethniques. Les Français prennent du plaisir à faire leur marché, à préparer les repas de fête selon des recettes héritées, apprises d’autrui, lues dans l’abondante littérature culinaire ou inventées au gré de leur fantaisie. Ils aiment se retrouver à table, partager leurs émotions gustatives. Ils estiment les bons producteurs, les artisans des métiers de bouche, les cuisiniers dont les plus célèbres sont presque vénérés. Le rituel du repas gastronomique varie beaucoup d’une région à l’autre et d’un milieu social à l’autre, mais il comporte généralement un apéritif, un déroulement ordonné allant des hors-d’œuvre et entrées vers un ou plusieurs plats principaux suivis de fromages et de desserts. Idéalement, chaque mets est accompagné d’un vin qui s’harmonise avec sa saveur, parfois d’une autre boisson fermentée issue du terroir (bière ou cidre). Le tout s’achève sur le café et les digestifs. Ce rituel donne lieu à commentaires, échanges de savoir-faire et d’adresses, expressions affectueuses du plaisir d’être ensemble. Les transformations des modes de vie ébranlent quelque peu l’art de bien manger au quotidien et repoussent la gastronomie aux célébrations festives. Il importe de réhabiliter auprès des Français la pratique culinaire quotidienne à la maison : il y va de leur santé, de leur optimisme, de leur cohésion sociale. Puisse la reconnaissance de leur repas gastronomique par l’UNESCO comme un élément fort de leur patrimoine culturel les convaincre que chaque occasion de se mettre à table doit redevenir un acte fort et un élément vivant de leur art de vivre.

Encadré : Le repas gastronomique des français –
Le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes (naissances, mariages, anniversaires, succès, retrouvailles). C’est un repas festif réunissant des convives qui pratiquent ensemble, pour cette occasion particulière, « l’art de bien manger et de bien boire ». Cette pratique, très populaire et familière à tous les Français, se développe en France depuis des siècles. Elle se transmet et évolue en permanence.
C’est une pratique sociale qui s’attache à une représentation commune du bien manger plutôt qu’à des mets particuliers. Son homogénéité dans toute la communauté provient :
– d’une part, du sens qu’elle lui donne : le bien être ensemble, l’attention à l’Autre, le partage autour du plaisir du goût, l’équilibre entre l’être humain et les productions de la nature ;
– d’autre part, des rites précis selon lesquels il se déroule : recherche de bons produits, référence aux corpus de recettes codifiées, savoir-faire culinaires, esthétisation de la table, succession des services, mariage des mets et des vins, conversations autour des mets.
Le repas gastronomique rythme la vie des membres de la communauté. Il resserre le cercle familial et amical et, au-delà, renforce le lien social. Il constitue un repère identitaire important et
procure un sentiment de continuité et d’appartenance.»


Cet article est extrait du Cahier de la gastronomie n° 5, à retrouver sur la boutique Menu Fretin !

 

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes