TOPMENU28

Le Baozi, reflet de la cuisine populaire pékinoise

Selon le journal China Daily, c’est le stratège militaire de l’époque des Trois Royaumes : Zhuge Liang (181-234) qui aurait inventé le baozi. Lui et ses troupes participaient à une expédition au sud de la Chine lorsque son armée aurait attrapé la peste. Zhuge aurait alors réalisé une brioche en forme de tête humaine avec de la farine, du porc et du bœuf. Ce “mantou”, ou littéralement “tête de farine”, aurait été offert en sacrifice aux dieux et donné aux soldats pour soigner leur maladie.
Bao signifie “sac” ou “paquet” et le caractère Zi renvoie à la petitesse de l’objet précédemment cité. Le baozi, ce “petit sac”, est en cuisine un petit paquet de pâte de farine de blé entourant une farce. La pâte se prépare avec de la farine de blé fluide, de la levure de boulanger, de l’eau chaude et du sucre. La farce, elle, peut être faite avec de nombreux ingrédients comme la viande de porc, le chou, des gousses d’ail, du gingembre, des champignons, de l’huile de sésame ou encore des épices…

Il est un des mets les plus populaires de la cuisine pékinoise. Partout dans la ville, les nombreuses échoppes de rue proposent des baozi cuits à la vapeur dans des paniers d’osier. Ces derniers sont  superposés et forment des colonnes qui sont réapprovisionnées tout au long de la journée. On peut emporter une portion (en général constituée de 10 petits pains), mais on peut aussi les déguster sur place, trempés alors dans un mélange de vinaigre et de sauce au soja. Les baozi de Pékin se différencient de ceux de Shanghai, plus gros et moins fondants, parfois servis en soupe. Ils sont dégustés au petit-déjeuner et au déjeuner comme repas ou comme en-cas dans la journée. La portion de 10 petits pains coûte environ 6 Yuan, soit 60 centimes d’euros. Chauffeurs de taxis pressés, enfants à la sortie de l’école, ouvriers en quête d’un repas peu cher, de nombreux Pékinois raffolent de ce mets cher à la gastronomie chinoise.


Cet article est extrait du Cahier de la gastronomie n° 2, à retrouver sur la boutique Menu Fretin !

 

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes