TOPMENU28

Les Cahiers de la gastronomie

Menu Fretin s’est associé avec l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA) pour réaliser Les Cahiers de la Gastronomie. Laboratoire d’idées, Les Cahiers de la Gastronomie ambitionnent de questionner la gastronomie, en affûtant le regard qu’on lui porte, en balisant son périmètre culturel et en ayant toujours à l’esprit que la cuisine parle […]

Sciences et gastronomie

Les sciences et la gastronomie semblent avoir traversé les siècles main dans la main. Des premiers ouvrages de cuisine qui ressemblaient davantage à des livres de médecine qu’à des recueils de recettes pratiques jusqu’à la gastronomie moléculaire en passant par la physiologie du goût de Brillat-Savarin, la cuisine n’a cessé d’emprunter ses découvertes à la […]

La cuisine moléculaire est “morte”, vive la cuisine moléculaire !

Au XIXe siècle, Auguste Escoffier écrivait : “la cuisine sera de plus en plus précise, apprenez-moi donc la chimie…”. Son souhait fut exaucé et le cuisinier apprit réellement la chimie. Dans les années 2000, beaucoup lui ont emboîté le pas, mais rarement avec le même succès… Car finalement que reste-t-il de nos amours moléculaires ? Et qui prétend […]

De Liège à La Rochelle, Simenon à table

© Jean-Pierre Desclozeaux Liège, c’est la ville souvenir pour Georges Simenon, son enfant le plus célèbre aujourd’hui. Liège, cette avancée dans l’empire carolingien, juste contre la Meuse, à deux pas d’Aix-la-Chapelle. Liège, c’est la ville du bien manger. La cuisine, c’est le vrai terroir de Simenon qu’il emporte avec lui. Deux cuisines à vrai dire. […]

Le rosé des Riceys, la perle des rosés

À la fois rare et racé, élaboré avec passion par quelques vignerons et fruit d’une histoire mouvementée, le rosé des Riceys est aujourd’hui l’un des meilleurs et sûrement le plus méconnu des rosés de France… Le village pour commencer ou plus exactement trois villages… Riceys-Bas, Riceys-Haute-Rive, et Riceys-Haut, tous trois magnifiquement conservés avec une profusion […]

Le Parnasse des arts

La Section Gastronomique Régionaliste du Salon d’Automne, 1923-1924. La révolution des transports, incarnée par l’essor des chemins de fer à partir du deuxième tiers du XIXe siècle et le développement de la navigation au long cours, puis consacrée par l’irruption automobile, entraîne une démocratisation certaine du tourisme. Bien que Paris conserve sa prééminence comme centre des […]

Le concombre, le médecin et le cuisinier

Méfiez-vous du concombre ! L’injonction de santé publique a duré ce que dure une peur alimentaire, même pas l’espace d’un été. Crise fugace, qui, comme en écho, réveille un passé plus ancien, un temps long, très long, de l’antiquité au XIXe siècle, où la méfiance envers le concombre était de rigueur. En ce temps-là, ce n’était pas […]

Éditorial n° 8 : Sciences sans conscience ?

Ce huitième numéro des Cahiers de la Gastronomie clos la seconde année d’existence de notre revue. Ceci, alors que se profile en cette rentrée, la première édition de la fête de la gastronomie – le 23 septembre – qui semble marquer la prise de conscience par les pouvoirs publics de l’importance de la gastronomie dans la […]

La Psychologie de la table d’Autin de Croze

Austin de Croze, homme de lettres et gastronome, aujourd’hui tombé dans l’oubli fut notamment à l’origine de la présence de la Section Gastronomique Régionaliste au Salon d’automne de 1923 comme nous le verrons dans l’article consacré à cet événement page six de ce numéro. Il est également l’auteur d’un étonnant ouvrage intitulé La Psychologie de […]

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes